Rassemblement Pour le Droit à la Vie des Oiseaux


Pour la défense des pigeons des villes






Le pigeonnier contraceptif « à la française »


Le pigeonnier contraceptif à l'origine est conçu pour que les pigeons nidifient et pondent afin que l'on puisse prélever leurs œufs à des fins de régulation de leur population jugée surnuméraire. Le pigeonnier ne suffit pas, il est un des rouages du système de maîtrise de la population des pigeons.
Un pigeonnier installé seul, sans la maîtrise et la compréhension des éléments qui concourent à la régulation des pigeons ne peut « fonctionner » Pour que les pigeons acceptent le pigeonnier il faut que leurs nichoirs habituels (dans les églises, les bâtiments, etc. ...) ne leur soient plus accessibles. Il est donc inutile d'installer un pigeonnier sans avoir « traité » les lieux de nidification qui sont parfois nombreux et difficiles d'accès. Le pigeonnier doit être adapté aux besoins des pigeons (ce qui est toute une science colombophile), l'oiseau ne doit pas avoir l'envie d'aller pondre ailleurs.
Voici déjà 2 points essentiels – l'obturation des lieux de nidifications habituels et le pigeonnier adapté aux besoins des oiseaux. Ceci est déjà essentiel, et c'est un grand pas.
Le troisième point concerne la nourriture, un point sensible puisqu'il englobe l'interdiction de nourrissage des pigeons. On pourrait y mettre d'autres alinéas, dont certains plus subtils comme l'interaction homme-oiseau, et la perception environnementale.


Il faut comprendre que le pigeonnier contraceptif est une pensée qui refuse la violence habituelle faite aux pigeons. Les tueries quotidiennes que subissent les pigeons ne font pas régresser leur nombre (ou momentanément) car sous l'effet du stress cette espèce à la capacité de se reproduire encore plus, plus vite et plus fort, telle est la nature de ces oiseaux qui vivent depuis si longtemps auprès de nous. Connaissent-ils la nature de prédateur de l'homme? Son aptitude à tuer et à éliminer tout ce qui le gêne ? On peut en rire, et rester perplexe, malgré tout il faut bien reconnaître que nous sommes bien ignorants dans la compréhension des oiseaux.

On ne peut que reconnaître que toutes ces éradications de pigeons n'ont servi qu'à une chose; engraisser les sociétés de dépigeonnage, qui vivent désormais grassement sur le « dos de la bête », le pigeon étant devenu une rente pour eux, il est peu probable qu'ils vous vendent un système permettant de ne plus avoir de pigeons ou si peu.
Le pigeonnier s'installe aussi dans une vision du monde plus généreuse, un monde ou l'animal a le droit à la vie, à la paix et au respect, vous comprenez que cette vision est bien loin du monde dans lequel nous vivons tous. Le pigeonnier contraceptif n'a rien de fantaisiste, on le nomme fantaisiste parce-qu'il fait parti d'un univers que beaucoup refusent, un univers de vie humaine et animale qui ne serait pas antagoniste mais qui se sustenterait, et d'où les forces vitales de chacun contribueraient à un meilleur vivre.
Cette « vibration » au respect de la vie sous toutes ses formes fait partie de l'évolution de la conscience de notre espèce, le respect de la vie dans sa totalité ne fait qu'un avec nous même, avec notre être intérieur. On pourrait schématiser en écrivant que tuer c'est se tuer soi-même. Nous percevons le monde d'une façon habituellement dualiste (moi et l'autre), l'autre pouvant être donc potentiellement dangereux. Comment cette non violence faite aux oiseaux est-elle perçue ? On peut dire qu'avec l'exemple du pigeonnier contraceptif puisque l'on parle de lui (mais cela pourrait s'appliquer à de nombreux autres exemples) les pays qui ont joué le jeu du pigeonnier contraceptif sans tricher (en prenant en compte les données environnementales) ont des résultats satisfaisants parce qu'ils s'en sont donnés les moyens.

Pour que quelque chose marche il faut y croire.


L'EXCEPTION FRANCAISE


En France le pigeonnier contraceptif est majoritairement sous la coupe des dépigeonneurs. Les sociétés de dépigeonnage ont mauvaise presse. Ce n'est pas pour autant que les dépigeonneurs se soient convertis au pigeonnier contraceptif dans son idéologie !! Disons plutôt que devant la réprobation générale ils ont installé des pigeonniers de façade. Et oui, il faut savoir s'adapter ...

Avez-vous déjà vu ce truc en bois, carré ou rectangulaire, parfois rond, avec de toutes petites ouvertures sur les façades ? Ce pigeonnier est en fait un PIGEONNIER EXTERMINATEUR. La technique du pigeonnier contraceptif à la FRANCAISE est d'installer un pigeonnier de façade ou pigeonnier marketing si possible bien en vu de la population. L'entreprise pose ensuite des cages-pièges près des lieux de nidification des pigeons. Les pigeons viennent manger les graines mises à l'intérieur de la cage. Les cages sont relevées au mieux tous les 15 jours, l'eau (quand il en a) est souvent croupie, les oiseaux restent donc longtemps prisonniers dans ces cages-pièges souvent avec de l'eau contaminée et plus de nourriture. Il n'est pas rare de trouver des oiseaux morts de faim ou de soif à l'intérieur, sans compter que les cages pièges ne sont pas à l'abri des intempéries et quelquefois même pas à l'abri des regards des passants (ce qui en dit long sur la passivité des gens)

Quand l'entreprise vient relever les cages-pièges évidemment c'est le massacre, parfois au CO 2 (dioxyde de carbone, gaz extrêmement douloureux) ou bien on ne sait pas trop comment ... Ils ont leurs techniques.... L'entreprise élimine donc bien les pigeons comme toujours, et les pigeons sont toujours aussi nombreux comme toujours. Tout le monde est content, l'entreprise sait qu'elle aura toujours des pigeons à tuer donc du travail, la mairie profite d'une image écologique et positive à l'égard des pigeons, et les administrés félicitent la mairie pour leur démarche. Souvent les amis des oiseaux sont dupes du système. C'est ce qui s'appelle un pigeonnier contraceptif à la Française, qui dit mieux ?

Si vous voulez faire installer un pigeonnier contraceptif dans votre ville, assurez-vous d'abord que celui-ci n'est pas mis en place par une société de dépigeonnage. Il y a peu d'entreprise qui ne dépigeonne pas, il faut demander aux associations de protection des oiseaux. Ou bien et c'est encore le mieux, faire construire un pigeonnier contraceptif par le menuisier de la ville, et puis former une personne de la commune à l'entretien du pigeonnier, c'est beaucoup moins cher et cela est efficace.



Texte de Mathé Patricia